Manât

Fila St'orca

"Savoir voyager, c'est avoir la science des accords". Ce mot de Paul Morand résume à lui tout seul ce que l'on ressent à l'écoute du groupe Manat: un voyage imaginaire, intemporel et oecuménique.

Imaginaire à l'image de cette déesse arabe du destin et de l'amour à qui ils empruntent leur nom.

Intemporel dans l'âme de ces voix corses ancestrales et de la cetera de Carmin Belgodere. Une tradition qui n'hésite pas à se découvrir une vraie modernité rythmique et mélodique empruntée à la folk ou au rock.

Un voyage oecuménique enfin, car l'universalité de leur musique raisonne autant d'une clarinette jazzy venue des Balkans que d'un bandonéon sud américain.

En tout cela, les Manat sont les corses d'une Méditerranée à l'écoute et ouverte sur le monde, autant que des musiciens et des voix sensibles à leur racines et enfants de leur temps.