Les yeux noirs

Tchorba

Une ritournelle de grand mère raisonne et nous voici transportés sur la rive Est de la Méditerranée. Ce périple auquel vous convie Mezzo Voce, c'est d'abord celui d'une mémoire qui va puiser dans son passé pour mieux se réinventer. Une mémoire tzigane qui au gré de ses rencontres et de ses envies convoque autant les musiques traditionnelles ashkénazes que le Jazz mais aussi l'amour d'une certaine chanson française.
Ce Blues de l'Est qui réussit par la beauté de ses métissages à nous communiquer une forme de transe universelle, c'est celui des Yeux Noirs.
Si ces cultures Yiddish et Manouche sont souvent considérées en voie d'extinction, l'ouverture et l'expérimentation qui caractérisent la musique des Yeux Noirs sont pourtant la preuve d'une vivacité bien loin de toute notion marquetée.
D'où viennent Les Yeux Noirs?
D'une mélodie tzigane écrite en Russie au 19 ème siècle avant d'être immortalisée par Django Reinhart;
Parce que cette mélodie et ce grand maître sont intimement liés à l'histoire personnelle d'Eric et Olivier Slabiak autant qu'à la façon de concevoir leur musique. Depuis 20 ans, ces deux violonistes virtuoses éprouvent leur tzigano-rock et leur Yiddish Pop au sang neuf des musiciens et publics des cinq continents qu'ils parcourent inlassablement.