Mezzo Voce

Une série de 63 concerts live

Ne pas se contenter de voir et d'entendre... mais découvrir. Chaque film de Mezzo Voce est l'occasion de vivre un moment rare d'intimité avec des artistes de sensibilité, d'inspiration et de cultures différentes. Concert privé, proximité d'écoute, un voyage initiatique en émotions musicales fortes.

Une émission proposée par François Karol et Paul Rognoni.

Réalisation : Paul Rognoni
Programmation : Sabine Rognoni
Coproduction : France 3 Corse ViaStella
Durée des épisodes : 60 mn

Moriarty

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Les Moriarty sont les plus anglosaxons des groupes de la scène rock française. Ici se marient les influences pop, rock et country. Soudés autour de la voix sensuelle de Rosemary Standley, les musiciens de la formation font preuve d’éclectisme et de créativité, détournant des objets du quotidien pour en faire jaillir des sons, passant joyeusement d’un instrument à un autre. De fait les Moriarty sont en permanence dans un processus de création où le maître mot est la spontanéité. Privilégiant l’acoustique à l’électrique, les explorations musicales du groupe nous emmènent avec eux sur la route 66, à la rencontre des personnages hauts en couleur de leurs chansons…

Ana Moura

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'. Le Fado a trouvé sa nouvelle reine… Ana Moura, s’est imposée ces dernières années comme la star incontestée de la musique lusophone. De sa voix chaude et brisée elle fait revivre l’âme lisboète et la Saudade des marins qui quittent les ports. D’un déhanché subtile elle nous entraine dans les tasca de l’alfama, et nous fait vivre l’ambiance chaude des nuits portugaises.
Son trio de musiciens issus de la tradition fadiste, fait naitre une mélodie subtile et entrainante mêlant les sonorités lumineuses de la guitare portugaise de Custódio Castelo, aux arpèges virtuoses de la guitare de José Elmiro Nunes et des sonorités graves de la basse de Filipe Larsen.
Laissez vous donc emporter par l’émotion du Fado d’Ana Moura ; qui nous convie à un voyage musical sur les rives du Tage.

Le cirque des mirages

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Au fond d’une ruelle sombre, dans une atmosphère proche du Londres de Jack l’éventreur, se meuvent deux silhouettes. Une musique Jazz soutient l’atmosphère pesante et oppressante de la scène.
Puis les deux individus s’immiscent dans une pièce à peine éclairée. Telles des ombres, ils glissent sans bruit, frôlent l’audience. Soudain dans un rai de lumière apparaît gracieusement une silhouette imposante. Comme pour nous convier à entrer, des mains s’ouvrent, des bras se déploient tels des ailes d’Albatros, la voix dramatique du baryton, épouse les notes agiles du piano et offre à entendre une poésie fantasque et contemporaine. 
Mesdames et Messieurs bienvenue au cirque des mirages.

Scott Matthew

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Entrer dans l’univers de Scott Matthew c’est pénétrer dans un monde musical feutré et élégant de ballades, aux influences pop. La longue mèche de cheveux qui couvre son visage, semble protéger l’artiste du monde extérieur. Mais cette profonde timidité, est aussi la source de son inspiration poétique. Scott Matthew en définitive est un peintre des sentiments. Ses rimes esquissent un portrait singulier de notre société, ses notes colorisent la souffrance des hommes. Entouré de Eugène Lemcio et son piano virtuose, des cordes suaves du violoncelle de Sam Taylor, chacune des chansons de Scott Matthew est une invitation au romantisme. Sa voix mélodique et fragile transporte l’âme, et tour à tour nous émeut, nous bouleverse.

La caravane passe

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Aux frontières de la galaxie se situe le pays de la babouchka, de zinzin moreto, et du Kebab. Ce monde parallèle est parcouru par un équipage déjanté. Perdu dans le tourment de cet univers, ce bateau ivre s’est échoué le temps d’une soirée sur les rives de Mezzo Voce. La caravane passe et ne laisse personne indifférent. Dans un registre musical mêlant les influences tziganes à la pop rock, vous serez emportés par cette fanfare irrésistiblement fantasque et électrique. C’est par le biais de cet univers festif, que cette caravane véhicule un discours politique, une critique de la société, mais aussi l’espoir d’un renouveau, d’une humanité retrouvée, du respect de l’autre et des différences.
Au son des guitares, trompettes, cor, saxophone, batterie, synthés et basse prenez place dans la caravane… Attention, soyez prêts…départ…

Bratsch

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Depuis près de quarante ans les Bratsch sillonnent le monde en ambassadeur de la musique tzigane, à tel point qu’aujourd’hui pour nombre de passionnés, la musique tzigane c’est Bratsch.
Ce groupe mythique communie avec son public, l’entraîne dans un tourbillon festif, revisite les standards de cette tradition, fait revivre des airs oubliés et offre à entendre ses propres créations drolatiques et poétiques.
Au sein des bratsch se côtoie l’harmonie des êtres, des voix bouleversantes. Les mots se mêlent dans diverses langues, les chanteurs jonglent avec aisance du russe au patois des pouilles, du français au slave. De cette fusion naît un langage universel, la langue Bratsch.
Laissez-vous emporter par ce frénétique élan d’enthousiasme … 

Emel Mathlouthy

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Emel Mathlouthi restera pour le peuple tunisien la voix de la révolution. Son chant Ma lkit interprété durant les manifestations d’opposition au régime de Ben Ali a fait le tour de la planète et consacré cette jeune femme.
Aujourd’hui, l’artiste militante poursuit son chemin, chantant la tolérance, l’aspiration à la liberté et au changement. Loin des standards de la culture musicale arabe traditionnelle, Emel Mathlouthi propose une synthèse d’influences traditionnelles et de sonorités rock. Mais la jeune diva excelle aussi dans un registre plus mélodique. Sa voix cristalline et son mélisme dialogue avec l’archet agile de Zied Zouari, et la rythmique est assurée tour à tour par la basse sombre de Nicolas Bauer et les percussions malicieuses de Imed Alibi.

L'Alba

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
A l’aube du XXIème siècle la musique corse fait sa mue. Après s’être longtemps ancrée sur des chants du passé, elle prend un nouvel envol pour s’ouvrir vers le monde et de nouvelles influences. Qui mieux que l’Alba réussit aujourd’hui cette synthèse ?
Bâtie autour d’une base polyphonique, la musique de l’alba s’affranchit des règles et les réinventent, introduit d’autres sonorités venues d’Inde, du Maghreb et plus largement de la méditerranée. Dans ce groupe phare de la scène corse instruments et voix s’harmonisent. Tour à tour monodie et polyphonie entonnent un dialogue musical avec les instruments recueillis au fil des voyages de ce groupe itinérant. Ainsi les sonorités de l’harmonium se mêlent aux voix de Sébastien Lafarge, Cecce Guironnet, Benjamin Dolignon et Jean-François Vega. La contrebasse stylée d’Eric Ferrari impulse une rythmique singulière soutenue par le violon mélodique et la cætera de Cedric Savelli.

Yasmin Levy

Une captation réalisée par Paul Rognoni. D'après une idée originale de François Karol et Paul Rognoni. Beta Num/ HD cam 52'.
Quand la musique ladino rencontre le flamenco, il faut une interprète à la hauteur de ces monuments de la richesse musicale méditerranéenne. Yasmin Levy est aujourd’hui la plus illustre représentante de cette fusion. Entre orient et occident, la diva fait raisonner sa voix puissante et mélodieuse, au service d’un répertoire traditionnel revisité, mais aussi de ses propres créations. Ses textes emprunts de tolérance prônent le rapprochement des peuples, et ses mélodies abolissent les frontières artificielles bâties par les hommes.
Cet idéal, Yasmin le met en œuvre dans son ensemble musical. Aussi l’artiste s’est-elle entourée d’un percussionniste et d’un pianiste israélien, d’un flutiste Arménien, et d’un guitariste écossais. Ensemble, ils mixent leurs influences et érigent un style musical qui leur est propre.