Îles en parallèle

Un film de Véronique Buresi

Qu’est-ce que vivre dans une île ? La question peut paraître étonnante. Et pourtant la vie insulaire suscite autant le rêve que l’angoisse. Si elle excite l’imaginaire au point parfois de renvoyer du réel insulaire une image figée et stéréotypée de couchers de soleils flamboyants, de climats perpétuellement tempérés, d’oisiveté obligatoire, elle constitue aussi, dès que le réel rattrape le fantasme, le lieu de l’enfermement, de la réclusion... L’île est un peu tout cela à la fois. L’île de Robinson Crusoe lui sauve la vie... mais elle est aussi sa prison. Elle est aussi le lieu où il change, évolue et se transforme. Car l’île est surtout un lieu où l’on vit. Un lieu que parfois l’on choisit et qui parfois vous choisit. Elle est en tout cas un lieu qui vous construit. Et fait de vous un insulaire. L’espace physique que vous habitez est aussi l’espace mental qui vous habite. A fortiori quand l’île est le lieu où s’enfoncent vos racines.